petits jeux anachroniques Bona Dea 02


une partie du texte qui accompagnait l'expo

vue partielle de l'exposition : la série des Métalliques



en pleine installation...


Crucifixion ??? Good !!!

Après l'exposition à la Ruche, Christine Tiffine accepta que j'expose dans sa galerie. Malgré la période d'exposition (mi août / fin août), les petits jeux anachroniques furent un succès. Comme j'éditais moi-même les jeux de cartes offerts à chaque acheteur, mon imprimante ne chôma pas...
La galerie Bona Dea fut à mon sens la seule galerie privée valable ayant jamais existé sur Cherbourg. L'espace offert aux artistes, l'accueil et le sens esthétique pointu de Christine en firent vite un lieu incontournable pour ceux qui voulaient présenter autre chose que des petits bateaux et des bouquets de fleurs " de toute beauté ". Hélas, l'aventure tourna court et la galerie dut fermer ses portes. Cherbourg, ville d'Art et de Culture... Heureusement, les choses ont l'air d'évoluer un peu, mais au pays du " p'têt ben qu'oui, prêt ben qu'non ", cela risque de prendre encore quelque temps.


Répondre

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à tester si vous être un humain pour empêcher l'envoi automatique de spam via ce formulaire.
Image CAPTCHA
Recopiez les caractères présents dans l'image, en respectant les majuscules / minuscules.